745 arbres et 100 maisons sont menacés de destruction: tu te tais, parce qu’on t’a dit qu’il n’y a pas d’autres alternatives.
Deux jonctions autoroutières entraîneront davantage de trafic en ville : tu protestes, car tu ne veux pas plus de bruits encore, ni de gaz d’échappement supplémentaires.
15 longues années de chantier vont t’interdire l’accès au lac : tu t’indignes, car chacun a droit à la tranquillité et à la détente en y allant.
Un projet des années 50 n’a plus de sens aujourd’hui : tu exiges une solution actuelle et innovante pour répondre aux besoins de mobilité.
2 milliards pour un projet routier démesuré : tu manifestes pour une alternative plus judicieuse.

 

Bienne debout, car 745 arbres et 100 maisons sont menacés d’être détruits.

Bienne debout, car deux jonctions autoroutières entraîneront davantage de trafic en ville.

Bienne debout, car 15 ans de chantier nuiront à notre qualité de vie, notre santé et notre bord du lac.

Bienne debout, pour une planification qui fasse sens aujourd’hui.

Bienne debout, pour une meilleure alternative à l’axe ouest.